Quelles relations unissent science et art ?

Thumbnail imageQuelles relations unissent science et art ? Cette question qui aurait pu faire un merveilleux sujet de philo, peut conduire à différentes réponses. Celle à la Anelka, genre « Mort de rire ! » ou celle style prof de philo « Selon la belle formule de I. Lotman l’art et la science sont les deux yeux d’une même culture. Mais si l’on évoque souvent les relations entre l’art et la science, on précise rarement la nature véritable de ces relations, sauf à dénoncer toute collusion mutuelle et à revendiquer leur caractère spécifique en les opposant. L’émotion et la raison….. ». Ces réponses n’intéressant que les lecteurs de L’Equipe et les copains de Bernard Henri Levy, nous préférons nous pencher sur celle qui nous est fournie par le site OrbitBooks, même si celle-ci est tout autant grotesque et déplacée.
En effet, OrbiBooks a choisi le côté obscur de l’art et la face cachée de la science puisqu’il présente un magnifique graphique qui ferait baver d’envie les illustrateurs les plus talentueux et les statisticiens les plus bornés. Ce diagramme fait le point sur les éléments que l’on retrouve le plus souvent sur les couvertures des romans de fantasy et leur progression d’une année sur l’autre, de même que sur l’apparition de nouvelles tendances. Rien que ça ! Ainsi nous découvrons par exemple que les grands clichés des couvertures de fantasy comme le château, la magie et l’épée sont en plein déclin, que les dragons se maintiennent et que par contre les licornes et les arcs en ciel ont disparu. Quant aux visages couverts d’une capuche ou le style Steampunk ou Victorien font eux, une réelle percée.
  Mais, mais, mais les responsables du site après avoir étendu leur science, à moins que ça ne soit leur art, prennent cependant bien vite la précaution de préciser qu’OrbitBooks ne peut être tenu comme responsable des données présentées dans le diagramme et que leur utilisation se fait à nos propres risques. Courageux mais pas téméraire.  

Leave a Reply