Archive for février, 2012

Donemat est dans les bacs

mercredi, février 22nd, 2012
Donemat le dernier album du groupe breton DaonetDonemat le nouvel album du groupe nantais de rock breton Daonet est dans les bacs depuis le début du mois de février. Il est également disponible par correspondance dans leur boutique ou en numérique. L’objet final est constitué d’un digipack soigné avec le joli korrigan dessiné par Brucero et un livret de 12 pages contenant tous les textes et leurs traductions. C’est l’aboutissement pour le groupe de presque deux ans de travail ! Si vous souhaitez découvrir leur nouveau répertoire sur scène, voici quelques lieux de rendez-vous. Le 25 février au Bar Le Dana à Nantes (44), le 10 mars à St Colomban (44) avec The Maggie Whackers, le 16 mars à Gorges (44) avec Celdones, le 28 avril à Theix (56) avec Taran et le 28 juillet à Pont-Croix (29) avec Back ouest et Trouz an noz.

Le calendrier A Song of ice and fire 2014

jeudi, février 16th, 2012
Le calendrier A Song of ice and fire 2014 par Gary GianniLes éditions 2011 de Ted Nasmith et 2012 de John Picacio du calendrier A Song of ice and fire de George R.R. Martin ont conduit la maison d’édition Random House à se réengager pour les 3 années à venir. L’édition 2013 réalisée par Marc Simonetti et aujourd’hui terminée, sera présentée en juillet lors de la Comicon de San Diego. Quant à celle de 2014, nous savons qu’elle sera réalisée par Gary Gianni. Les fans de comics connaissent l’artiste pour ses illustrations du Prince Valiant, quelques autres pour celles qu’il a réalisées de Solomon Kane ou Conan. Que tous les autres fassent confiance à George R.R. Martin, grand fan de l’artiste, qui paraît-il est déjà impatient de voir à quoi ressembleront ses personnages et son univers une fois que Gary Gianni leur aura donné vie. Reste maintenant une question, qui pour 2015 et 2016 ?

Exposition Répliquant(e)s

mercredi, février 15th, 2012
Exposition Répliquant(e)sDu 16 février au 10 mars 2012, l’exposition Répliquant(e)s annonce le retour sur le devant de la scène de la BD, de Philippe Druillet le Maître du dessin de Science Fiction. A l’occasion de la sortie chez Drugstore BD, de Delirius 2 l’histoire du légendaire personnage aux yeux rouges Lone Sloane, la Galerie Petits Papiers consacre un solo show à cette figure emblématique du 9ème art et dévoile une vingtaine de dessins de grand format, revisitant ses univers singuliers et délirants. Répliquant(e)s met en scène les derniers dessins de l’artiste réalisés entre 2010 et 2011. Lone Sloane, Iriam ou encore Vuzz sont les héros de cette exposition, évoluant aux confins de l’univers et de la planète Delirius, lieu de plaisir à l’échelle cosmique.
Ce travail rend hommage au père de la Science Fiction Philip K Dick ainsi qu’au film de Ridley Scott Blade Runner, dans lequel est employé pour la première fois le terme de Répliquant. Au-delà de l’interprétation de l’intelligence artificielle, les oeuvres de Philippe Druillet interrogent sur le sens de la condition humaine, le mythe de l’anti-héro, l’animalisation ou encore la femme objet. Du 16 février au 10 mars 2012, la Galerie Petits Papiers part à la découverte de nouvelles galaxies et nous invite à bord du vaisseau O Sidarta, sur les pas d’un néo-terrien aux yeux rouges, rebelle cosmique qui défit le Dieu et les Forces Obscures. A l’occasion du vernissage le jeudi 16 février, Philippe Druillet dédicacera son nouvel ouvrage Delirius 2, ainsi que la réédition de quelques uns des ouvrages les plus célèbres de l’auteur comme Delirius, Chaos, Gail et Les 6 voyages de Lone Sloane sortis chez DrugStore BD début février.

Salon de l’Art Fantastique Européen 2012

mercredi, février 8th, 2012
Salon de l'Art Fantastique Européen 2012Depuis 2005, le Salon de l’Art Fantastique Européen (SAFE) du Mont-Dore a été marqué par la participation nombreuse d’artistes d’origine germanique, grands spécialistes de l’Art de l’imaginaire. Grâce à des peintres aussi prestigieux que Angerer der Aeltere, Peter Proksch, Michael Lassel, Michael Maschka et Siegfried Zademack, la manifestation auvergnate a pu atteindre le haut niveau européen, qui explique l’affluence des 6680 visiteurs enthousiastes de février/mars 2011. En sept années, le SAFE est devenu un évènement incontournable du calendrier hexagonal d’hiver.
Le succès exceptionnel du salon est le fruit d’un formidable consensus créatif entre la ville du Mont-Dore et le mouvement rénovateur ‘Les Héritiers de Dali’, qui perdure. En novembre 2010, il y eut un déclic. Le collectif européen s’était distingué au salon Art en Capital, qui fut organisé à Paris au Grand Palais des Champs Elysées. Proksch et Maschka ont remporté deux médailles. La principale retombée de l’opération parisienne fut le vaste écho suscité dans les milieux artistiques français. Après Paris, d’innombrables demandes sont parvenues au mouvement des ‘Héritiers’. Compte tenu de la liste d’attente en souffrance depuis trop longtemps dans ses dossiers, le fondateur du groupe a choisi de faire appel à une majorité de créateurs français pour illustrer le thème significatif ‘2012, visions d’un Monde nouveau’.
Il s’agit de donner une projection visuelle à la prophétie du calendrier précolombien des Mayas qui annonce la fin d’un monde, suivie de la prise de conscience planétaire d’un autre futur, empreint de spiritualité. Le sujet promet des visions picturales fantasmagoriques. Dès le 11 février 2012 et jusqu’au 10 mars, on pourra donc contempler dans les halles néo-byzantines des Thermes historiques du Mont-Dore 70 toiles prémonitoires de dix artistes connus de la mouvance fantastique de l’Hexagone, auxquels se joindront deux peintres belges d’exception, Michel Barthélemy et Eddy Stevens, et les artistes allemands Angerer der Aeltere et Siegfried Zademack, invités réguliers du salon SAFE.
En cultivant «l’exception culturelle» européenne, le Mont-Dore est devenu en six années un site artistique d’avant-garde. La référence est d’autant plus méritée que la réputation internationale de l’événement auvergnat suscite aujourd’hui des candidatures lointaines. Une fois de plus, les organisateurs, à savoir la municipalité du Mont-Dore et le mouvement des «Héritiers de Dali», ont pu réunir l’élite des créateurs fantastiques originaires de toute l’Europe. Voici les noms des quatorze artistes qui vont se retrouver le 11 février 2012 sous les voûtes néo-byzantines des Thermes du Mont-Dore : Angerer der Aeltere (Biburg, Allemagne), Michel Barthélemy (Arlon, Belgique), Alain Bazard (Genevilliers, France), Jean-Jacques Chabeaudie (La Chapelle Moulière, France), Patrick Chaudesaigues (Ussac, France), Jacques Darphin (Villedieu, France), Monica Fagan (Boissise le Bertrand, Grande Bretagne), François Joly (Evreux, France), Denis Michel (Perpignan, France), Christophe Lorain (Coussac Bonneval, France), Tony Quimbel (Moulis, France), Paul Schuss (Varennes les Narcy, France), Eddy Stevens (Anvers, Belgique), Siegfried Zademack (Bremen, Allemagne).